Vous êtes ici: Accueil > Actualités

l’OCDE commente les résultats de PISA

On n’a rien sans rien. L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Le génie, c’est 1 % d’inspiration et 99 % de transpiration. Je crois beaucoup en la chance ; et je constate que plus je travaille, plus la chance me sourit.
On ne compte plus les dictons et les grands hommes vantant les mérites du travail et de l’effort, non sans un brin de vérité d’ailleurs : travailler dur ne suffit peut-être pas, mais nul ne peut réaliser pleinement son potentiel sans en passer par là. Si la plupart des gens s’accordent à dire que les efforts sont une condition nécessaire à la réussite scolaire, pourquoi tant d’élèves en difficulté ne parviennent-ils pas à en fournir assez pour rattraper le niveau de leurs pairs plus performants ?

Le rapport PISA Low-Performing Students : Why They Fall Behind and How
to Help Them Succeed (Les élèves en difficulté : Pourquoi décrochent-ils et comment les aider à réussir ?) propose quelques pistes de réponse.
Dans la quasi-totalité des systèmes d’éducation participant à l’enquête PISA, les élèves peu performants font preuve d’un niveau moindre de persévérance que leurs pairs plus performants.

Ainsi, dans les pays de l’OCDE, quelque 32 % des élèves peu performants indiquent que l’affirmation « Face à un problème à résoudre, j’abandonne facilement » correspond à quelqu’un de « tout à fait comme [eux] » ou de « presque tout comme [eux] », contre seulement 13 % de leurs
pairs plus performants. Les différences entre ces deux groupes sont particulièrement marquées aux Émirats arabes unis, en Jordanie, au Portugal, au Qatar et en République slovaque. On pourrait interpréter ce manque de persévérance comme la preuve que les élèves peu performants sont en partie responsables de leur propre échec scolaire. Après tout, les élèves n’ont guère leur mot à dire concernant les ressources éducatives de leur établissement et les camarades, parents et enseignants qui leur échoient ; mais ils sont les seuls à décider quels efforts ils souhaitent fournir pour leur travail scolaire.
Les élèves peu performants sont moins persévérants...

Documents annexes

Mise à jour :
29 mai 2016

Dans la même rubrique

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter