Vous êtes ici: Accueil > Actualités

Le numéro 50 de MathémaTICE vient de paraître

Le numéro 50 de MathémaTICE vient de paraître

En voici le sommaire :

- Emmanuel Ostenne s’appuie sur le site studio.code.org comme outil de formation initiale à la programmation par blocs, porte d’entrée à l’environnement Scratch pour des activités mathématiques. Il relate une expérimentation avec des élèves de 4ème, pour évaluer des activités clé en main réalisées à l’IREM de Lille ;

- Jean-Philippe Vanroyen passe en revue les structures d’un moteur de jeu de type Pacman, présentées lors d’un atelier du récent séminaire d’Amiens. Il montre comment les principes de développement d’un tel moteur peuvent être utilisés dans le cadre d’une pédagogie de projets menés par les élèves ;

- Monica Panero et Gilles Aldon ont observé l’influence de l’introduction de tablettes numériques connectées sur le travail d’une classe de Troisième d’un Collège de Gap. Ils ont relevé les changements produits par cette technologie sur les élèves et sur les enseignants, dont la place et le rôle sont sensiblement modifiés ;

- Hervé Chastand invite les lecteurs à expérimenter avec leurs élèves JeuGebra , un ensemble de jeux (dominos, cartes, casse-têtes) réalisés sur support virtuel ou physique à partir de GeoGebra ;

- Patrick Raffinat
- relaie quelques-unes des nombreuses informations disponibles sur Pixees, un site de ressources pour les sciences du numérique proposé par l’Inria, et approfondit le concept d’informatique débranchée ;
- complète la description de sa suite logicielle dédiée à l’enseignement de l’algorithmique dans un cadre mathématique, suite qu’il nomme finalement Mathem@ALGO ;

- Georges Saliba propose des éléments de réflexion autour de la construction et de la mise en œuvre d’un travail avec Scratch en classe de Collège, sans qu’il y ait de dichotomie trop marquée entre un cours d’informatique et un cours de mathématiques ;

- Patrice Debrabant et Alain Busser explorent les incroyables capacités de la Tortue à tracer des courbes complexes, très au-delà des polygones et des fractales ;

- Yves Martin explore le cas de DGPad où la programmation visuelle est inscrite tout entière dans un environnement dynamique. Il prend à rebours les pratiques habituelles, dans lesquelles la programmation visuelle se contente d’un support et d’une sortie statiques ;

- Hilaire Fernandes programme une spirale de Fibonacci interactive à l’aide d’un environnement de géométrie interactive et de programmation ;

- Benjamin Clerc retrace la saga de la formation à distance des enseignants de mathématiques dans l’Académie de Montpellier, commencée dès l’an 2000. Il en montre la richesse, la variété, la diversité d’approche. Il en évalue l’efficacité. Un article de référence ;

- Christophe Hérault achève une série d’articles par la présentation d’AlgoCalc, une calculatrice évoluée en ligne (4/4) ;

- David Crespil compare les horizons géométrique et optique par le truchement de la réfraction atmosphérique. Une foule d’idées pour des EPI maths-physique-astronomie, pourvu que l’on parvienne à faire abstraction du formalisme mathématique.

Mise à jour :
19 mai 2016

Dans la même rubrique

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter