Vous êtes ici: Accueil > Actualités

Le théorème vivant

« Par quel bout prendre le problème ? Le vrai héros, en recherche mathématique, c’est le théorème que l’on est en train de démontrer — celui qui nous relie, nous motive, nous fait communiquer. Alors on va prendre le théorème pour héros, et raconter sa naissance, ou plutôt sa genèse, depuis l’idée féconde jusqu’à la mise au jour. Une élaboration souvent chaotique, comme peuvent en témoigner d’innombrables chercheurs. J’en ai choisi un dont la genèse a été particulièrement mouvementée — et déclenchée, comme il se doit, par une coïncidence improbable. Un théorème motivé par un problème à la fois simple et classique, fondamental en physique des plasmas ; et qui nous entraîne dans des horizons inattendus. »

Vêtu d’un costume trois pièces, avec un énorme nœud papillon, Cédric Villani s’illustre déjà par son look désuet et unique. Mais c’est après avoir remporté la médaille Fields en 2010, que Cédric Villani s’est distingué en devenant le plus célèbre mathématicien contemporain de France. Entre deux équations, ses activités de professeur à l’université de Lyon et de directeur à l’Institut Henri Poincaré, Cédric Villani a en plus entrepris l’écriture d’un roman d’aventures intitulé « Théorème vivant ». Un exercice réussi qui lui a valu en 2013 le titre d’écrivain de l’année par GQ.

C’est haletant comme un polar, étrange comme une science fiction de Philip K Dick, typique de l’atmosphère d’un Simenon ou du commissaire Maigret — avec son éternelle bouffarde remplacée par Stephen Jay Gould lui-même : bref, Théorème vivant relève autant de la vulgarisation scientifique réussie que d’un genre aujourd’hui galvaudé, mais traité dans cet ouvrage d’une façon convainquant et jubilatoire, l’auto-fiction.
A lire absolument !

info portfolio

Mise à jour :
12 mars 2014

Dans la même rubrique

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter