Enseignement scientifique

Automatismes

La pratique d’activités rituelles a pour objectif d’acquérir des automatismes. Plus précisément, il s’agit de construire, d’entretenir et d’automatiser un ensemble de connaissances, procédures, méthodes et stratégies tout au long des trois années de lycée, en prenant notamment appui sur les attendus de fin du cycle 4 ainsi que sur les capacités inscrites au programme, à développer au cours des trois années du lycée.La pratique d’activités rituelles régulières est construite autour des intentions suivantes :
• consolider et élargir les acquis antérieurs ;
• assurer un entraînement faisant appel à des connaissances, procédures, méthodes et stratégies ;
• rendre disponibles des réflexes en situation de résolution de problèmes ;
• remémorer régulièrement des éléments en cours d’apprentissage ;
• diagnostiquer des difficultés persistantes ;
• faire verbaliser et formaliser des énoncés et définitions usuels ;
• exploiter les erreurs rencontrées ;
• rythmer par un temps court et dynamique une partie de séance

Ce document concerne l’enseignement commun de mathématiques en classes de seconde et de première technologique ainsi que l’enseignement de spécialité mathématique de première générale. Même si, contrairement au programme d’enseignement commun de première technologique, aucun thème du programme de la spécialité mathématique de première générale ne s’intitule « automatismes », la place et le rôle de ceux-ci dans l’apprentissage des mathématiques sont détaillés dans le préambule du programme.

Mise à jour : 26 juillet 2020

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères