2020

Lettre de Monsieur le Vice Recteur concernant la continuité pédagogique (5 avril 2020)

Mesdames et messieurs les personnels,

Dans la circonstance exceptionnelle de la crise sanitaire mondiale, vous vous êtes attachés, chacune et chacun dans ses attributions professionnelles, à faire le maximum pour garantir la continuité du service public. Vous avez fait preuve de réactivité et de créativité et je tiens, par la présente, à saluer votre engagement et à vous remercier très chaleureusement du travail fourni, dans une situation inédite d’exercice professionnel.
Il s’est notamment agi de proposer les solutions les mieux adaptées aux élèves dont nous partageons collectivement la responsabilité, afin de maintenir un lien pédagogique avec chacun d’eux. Je sais que vous êtes tous mobilisés pour ne laisser aucun élève sur le bord du chemin et je vous en sais gré.

Je remercie également celles et ceux d’entre vous qui assurent le service minimum d’accueil des enfants dont les parents occupent des fonctions indispensables à la gestion de la crise sanitaire.

Tous les professeurs ont dû dans l’urgence mettre en œuvre une première quinzaine d’enseignement à distance qui a été bâtie sur la lancée des progressions pédagogiques en cours, avec le souci de maintenir le lien des élèves avec l’École et la volonté d’assurer la consolidation des notions déjà travaillées.

Les vacances doivent être l’occasion de marquer une pause et nous ne pouvons qu’encourager les élèves à se livrer à des activités culturelles (télévision éducative, lectures, jeux, expression artistique etc.).

Si le confinement devait se prolonger, nous aurions à réfléchir aux enseignements qu’il conviendrait de proposer, notamment dans les classes à examen. On pourrait imaginer, au-delà d’une consolidation des apprentissages fondamentaux, de travailler des connaissances ou savoir-faire qui ne reposent pas sur des méthodes ou concepts nouveaux, ou bien qui ne supposent pas de sauts conceptuels importants. En fin de période, on pourrait également envisager des scénarios s’inspirant du modèle de la pédagogie inversée.
S’agissant de la reprise, elle devra être progressive et rassurante, à l’instar d’une rentrée scolaire. Nous serons attentifs à proposer un sas d’une quinzaine de jours qui sera essentiellement une étape de mise en commun des activités de la période de confinement et un temps d’accompagnement des élèves, notamment ceux qui auraient eu des difficultés à effectuer les travaux proposés, sans la pression de l’évaluation.

Un memento relatif à la continuité pédagogique a été rédigé à l’intention des enseignants, sous la forme d’une foire aux questions. Ce document, disponible sur le site académique est appelé à évoluer en fonction de l’actualité. Un autre memento, à vocation plus numérique, est également téléchargeable sur notre site Internet dans une version qui vient d’être actualisée par la délégation académique au numérique éducatif.

Suite aux annonces du ministre de l’éducation nationale à propos de la passation du baccalauréat et autres examens (DNB, BTS notamment) sous la forme de contrôle continu, je tiens à vous préciser que la Nouvelle-Calédonie n’est pas concernée, à ce stade, par ces mesures. En effet, le calendrier scolaire austral nous autorise une marge de manœuvre plus grande que celui métropolitain car nous sommes au tout début de l’année scolaire. L’urgence de prendre une décision ne se pose donc pas dans les mêmes termes qu’en hexagone.
Ainsi sommes-nous dans la perspective d’organiser une session d’examens avec des épreuves de fin d’année, ce qui supposera peut-être, selon la durée du confinement, des aménagements de l’année scolaire.

Les personnels administratifs, les agents de service et les équipes éducatives des établissements peuvent compter sur le vice-rectorat pour toute question ou problème rencontrés.

Je vous souhaite, à toutes et tous, les meilleures vacances possibles et vous assure de mon total soutien ainsi que de ma vive reconnaissance pour votre engagement à garantir la qualité du service public d’éducation.

Bien sincèrement

Erick ROSER
Inspecteur général de l’Éducation, du sport et de la recherche
Vice-recteur de la Nouvelle-Calédonie
Directeur général des enseignements

Mise à jour : 10 mars 2021

Imprimer la page Modifier la taille des caractères Modifier la taille des caractères