Problèmes ouverts.

Poser un problème "ouvert" c’est essayer de placer l’élève dans la peau du chercheur.

Dans sa démarche scientifique, il sera amené à faire des essais, formuler des conjectures, apporter des preuves ...

Des problèmes posés à l’EPM rentrent aussi dans la catégorie 4 (selon Alain Bouvier).

© Vice-rectorat de la Nouvelle-Calédonie 2012 | Plan du site | Contact | s'abonner au fil RSSFil RSS | Se connecter